• Actu

    15 obstacles à franchir au parcours Hébert

    Ouch, ce matin, en me réveillant, je constate que mon corps est en souffrance. C’est que ce dimanche, j’ai réactivé des muscles bien endormis… J’ai sous-estimé le parcours Hébert d’Esneux ! La plupart d’entre vous se demandent sans doute de quoi je parle… Le parcours Hébert, c’est une sorte de « parcours vita » pour ceux qui en ont déjà croisés. Celui d’Esneux fêtait ses 10 ans ce samedi en organisant concours et animations diverses. Je n’ai pas eu la possibilité de m’y rendre, mais au vu du magnifique soleil, nous l’avons testé en famille (2 quinquagénaires et 2 presque trentenaires) ce dimanche matin. «  La « Méthode Naturelle » est une méthode de…

  • Actu

    C’est l’heure du vote !

    Les médias en parlent depuis des semaines… Pour la seconde fois en quelques mois seulement, les Belges sont repartis vers les bureaux de vote. La nouveauté pour moi cette fois-ci, c’est que c’était dans une nouvelle commune. Direction donc ce dimanche matin le hall omnisports d’Esneux pour poser ma voix. 10h45, que de monde à l’approche du bâtiment ! Chacun essaie de trouver la bonne file dans laquelle se placer, les Esneutois étant répartis dans les différents bureaux en fonction de la rue dans laquelle ils habitent. J’ai croisé avec plaisir le visage familier de mes voisins, reconnu un échevin. Les assesseurs nous ont accueillis avec le sourire. Dans la…

  • Actu

    La « vesti-boutique » : quand la générosité prend le pas sur l’intérêt personnel

    Lorsque j’ai vu passer l’annonce qui indiquait que la « vesti-boutique » déménageait quelques dizaines de mètres plus loin, je me suis honnêtement dit que ça ferait un sujet sympa pour mon blog et que j’en pousserais bien la porte. Sans trop réfléchir au concept. J’avais pensé rédiger cet article un peu comme tous les autres. Mais j’ai rencontré Eric Brijsse. Il ne s’en est peut-être pas rendu compte, mais j’ai pris une sacrée claque. Il y a cinq ans, Eric Brijsse et son épouse découvrent que leur fille Shannen est atteinte de Pityriasis rubra pilaire, une maladie dermatologique rare. Ils créent alors une ASBL, « Des étoiles pour Shannen » , qui…

  • Actu

    Il est temps d’embellir son jardin

    Quand on rénove une maison, on a l’avantage d’avoir déjà un jardin… Enfin, c’est ce qu’on pensait. Puis diverses machines sont passées par là et ont un peu tout ravagé sur leur passage. Résultat, on se retrouve plutôt avec un terrain qui ressemble à une décharge qu’à un jardin d’Eden. Il y a quelques semaines, nous avons donc ratissé pour semer de l’herbe. Une bonne chose de faite ! Restait alors à passer à l’étape suivante: planter légumes, arbustes fruitiers, herbes aromatiques et fleurs. Mes connaissances étant archi nulles en la matière, nous nous sommes d’abord rendus aux Serres du Fond Leval, à Sprimont. Puis nous avions marqué d’une croix…

  • Actu

    Et si vous preniez un zeste de bonheur ?

    Le week-end dernier, un nouveau commerce a ouvert ses portes dans le centre d’Esneux, entre l’opticien et la boulangerie « Le Fournil de Michel ». Si vous ne voyez toujours pas, c’est juste derrière les lettres géantes « Esneux », à proximité du pont. Ce p’tit nouveau, c’est Un zeste de bonheur, une épicerie tournée essentiellement vers la vente de fruits et légumes et de produits de la ferme. Je suis allée découvrir les lieux et j’y ai rencontré Justine Champion, la gérante du magasin. Inutile de la chercher sur les photos, elle préfère laisser ses produits sous les projecteurs, mais elle s’est confiée sur l’origine de son projet. « Je viens de Liège où…

  • Actu

    « La charge mentale » – Découverte de l’Escale

    La culture à Esneux, il paraît que c’est essentiellement à l’Escale que ça se passe. Entre concerts, conférences, lectures, tables de conversation, expos… Il n’y a que l’embarras du choix ! Dans l’agenda, l’intitulé d’une conférence m’a rapidement interpellé, dans le cycle « Focus Femmes » : la charge mentale. On en entend beaucoup parler, mais c’est quoi ? Avec une vie à 100 à l’heure, la multitude de rappels sur mon smartphone et mes listes à rallonge, est-ce que je risque d’y être confrontée ? Et ce qui m’intéressait surtout, c’était le petit sous-titre de la conférence : « Comment l’éviter ? » 19h30, la salle se remplit petit à petit… De femmes évidemment. Une soixantaine apparemment, pour… 4…