Actu,  Mes articles

Quand les zombies envahissent Tilff

Chaque année, la fête d’Halloween prend de plus en plus d’ampleur, inspirée de ce que l’on retrouve dans les films et les séries américaines. Les adultes se déguisent, les maisons sont décorées et les enfants font du porte à porte en demandant « un bonbon ou un sort ». FestiTilff a décidé de saisir cette occasion pour proposer une activité particulière : celle de se balader dans le « Royaume de l’Horreur« . Pas de « maison hantée » accessible à tous les âges comme celles que l’on peut retrouver à Walibi par exemple, mais un événement fortement déconseillé aux enfants.

mde

Nous nous sommes laissés tenter par ce nouvel événement, intrigués par le décor de l’entrée que je voyais s’imposer chaque jour un peu plus en allant travailler. Pour 10€ par personne, chacun avait accès à la fois au parcours et à la fête sous chapiteau. Nous nous y sommes rendus le premier jour, ce jeudi vers 22h15. L’activité était encore proposée tout au long du week-end. Une petite file s’était formée devant l’entrée, mais l’attente n’a pas été trop longue. On nous proposait un poncho en plus de l’entrée pour se protéger des « éclaboussures de sang », que nous n’avons pas pris, mais il a effectivement fallu laver les vestes en rentrant. En faisant la queue, nous entendions quelques cris de peurs et avons rencontré l’un ou l’autre zombie… Cela s’annonçait bien !

Negan (NDLR : le très méchant de la série The Walkind Dead) laissait entrer les visiteurs par petits groupes pour que chacun puisse profiter au mieux du parcours. Après quelques consignes « Si vous vous sentez mal, appelez les vigiles, n’oubliez pas que c’est du cinéma« , il nous a laissé pénétrer dans le Royaume de l’Horreur. Il faisait nuit noire. Prudemment, nous nous sommes avancés… Les zombies sont petit à petit sortis de la pénombre pour nous effrayer, certains en rampant pour tenter de nous saisir la cheville. Nous sommes ensuite rentrés dans une « maison » à nouveau habitée par des mort-vivants. Après avoir pu ensuite assister à un petit numéro de jongleurs de feu, ce sont des clowns diaboliques qui terminaient le parcours.

Au total, le show a duré environ une vingtaine de minutes. Les décors et les costumes étaient superbement réalisés et les comédiens jouaient vraiment bien leur rôle. Même si les quelques hurlement entendus étaient finalement plutôt des cris de surprise que d’effroi, le côté « effrayant » était au rendez-vous. Le concept était plutôt sympa, cela change des événements auxquels nous avons l’habitude de participer. Une initiative à saluer et à recommander !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *